L’avenir du rail gaspésien se jouera le 4 février

20 janvier 2015

Le journal de Montréal, 20 janvier 2016
Nelson Sergerie

Si jamais Québec ne donne aucun signe de vie afin de réhabiliter la voie ferrée en Gaspésie d’ici le 4 février, la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) pourrait lancer la serviette. L’avenir de certaines entreprises est menacé.

Lire la suite

Retour en haut de page ↑